Loisirs

Easy Biker

En général, tout urbain s’accorde à dire que la forêt c’est bien, mais que ça manque de routes. La remarque est imparable, sauf pour ceux qui connaissent la forêt de Rambouillet.  Plus grande que Paris avec ses 14.000 hectares (la capitale n’en compte que 10.000), elle possède son réseau de pistes cyclables goudronnées s’il vous plaît.

 

© Steve Stilmann

 

Alors certes, Vélib’ n’est pas arrivé jusque-là. Qu’à cela ne tienne. Les elfes du coin vous proposent de vous louer des vélos avec même des carrioles si nécessaire pour y entreposer vos mouflets. Pour être sûr de vous revoir, ainsi que leurs bicyclettes, ils vous confient une carte afin de vous éviter d’avoir à semer des chewing-gums, qui mettent cinq ans à se dégrader dans la nature.

Oubliez le Petit Poucet

Vous voici donc parti mollets aux vents, légèrement suffoquant en raison du manque de monoxyde de carbone, mais heureux de vous frayer un chemin dans cette jungle verte sans feu rouge où les chênes et les pins règnent en maîtres. Si vous avez été traumatisé dans votre enfance par l’histoire du Petit Poucet, n’ayez crainte. Vous pouvez vous enfoncer tranquillement dans la forêt sans crainte de vous perdre. Tout est fléché. Un dernier conseil : ne cherchez pas le klaxon sur votre biclou, il n’y en a pas.

 

Forêt de Rambouillet